Qu'est-ce qu'un Pow-Wow ?

Cette fête ouverte à tous célébre la musique, la danse, les costumes traditionnels, les plats typiques et l'artisanat autochtone. Il permet aux participants de perpétuer leurs traditions et leur culture et de réaffirmer avec fierté leurs origines. Lors de ces événements festifs, les danses sont à l'honneur pour les hommes, les femmes et il existe aussi des danses mixtes. De plus, les danses intertribales constituent un moment de rencontre auquel toutes les personnes présentes sont invitées à participer.

Le Pow-Wow de Pikogan est une célébration de la culture autochtone, une fête de la rencontre un moment d'échange et de rapprochement familial. Bienvenue à tous!

Historique

Avec les activités de la vie moderne, nous avons délaissé nos traditions. Nous avons mis l'emphase sur la sauvegarde de la langue et du mode de vie traditionnel des Abitibiwinnik, mais nous avons négligé l'aspect spirituel de notre culture. Suite à ce constat, nous avons décidé de faire renaître le Pow-Wow à Pikogan afin de redonner aux générations futures l'envie de s'intéresser à ce qu'ont vécu, en grandissant, leurs parents et grands-parents.

5e édition : Honorons les septs enseignements sacrés

Chaque Pow-Wow permet d’honorer des gens, des événements ou de présenter des valeurs qui nous sont chères. Cette année, le comité organisateur a choisi de célébrer les sept enseignements sacrés, soit l'amour, le courage, l'honnêteté, l'humilité, le respect, la sagesse et la vérité. Chez les Anicinabek, les 7 enseignements ont longtemps été mis de côté au profit de différentes religions.

« De nos jours, plusieurs d’entre nous reprennent contact avec ces enseignements. Ils nous servent de guide afin de vivre en harmonie avec notre culture, nos traditions et nos croyances. Nous sommes très heureux de pouvoir mettre en valeur l’importance de ces enseignements dans le cadre de notre prochain Pow-Wow » relate Isabelle Mapachee, co-fondatrice du Pow-Wow de Pikogan.

Opportunité de rapprochement

Les Amossois et les Abitibiwinnik cohabitent depuis plus d'une centaine d'années. Malheureusement, la culture autochtone est encore méconnue et nombreux sont ceux qui n'ont jamais visité la communauté de Pikogan. Dans le cadre de cet événement, Pikogan invite toute la population de l'Abitibi-Témiscamingue et plus particulièrement les gens d'Amos, à venir découvrir notre culture.

Coût d'entrée au Pow-wow

L'activité est gratuite pour tous. Il serait cependant généreux d'offrir une contribution volontaire lors de votre entrée sur le site afin d'aider le comité à continuer d'offrir une programmation diversifiée.

Course de canot Tciman

Afin d’être encore plus fidèles à la tradition de nos ancêtres abitibiwinnik, une course de canots est organisée, en collaboration avec l’organisme Bercé par l’Harricana, entreprise de Pikogan spécialisée dans ce domaine.

Comme à l’époque, des équipes (OBLIGATOIREMENT MIXTES) devront faire une partie de portage pour ensuite rejoindre la rivière Harricana et réaliser le parcours. Les équipes intéressées peuvent s'inscrire au coût de 20 $ à la Radio CKAG (819 727-3237) avant le jeudi 8 juin à 16h30. Deux départs différents (9h-10h) permettront à 16 équipes de participer à la course de canot Tciman.

Une équipe en sortira gagnante, mais tous les gens auront le sourire aux lèvres devant ce spectacle.

Au programme du Pow-Wow 2017

DANSE

Le coup d'envoi du Pow-Wow débutera le samedi 10 juin en avant-midi avec la course de portage et de canot sur l'Harricana. Par la suite, le Pow-wow sera officiellement lancé avec la grande entrée. Plusieurs danses traditionnelles suivront tout au long de la journée. Chaque danse sera introduite par un animateur pour permettre aux non-initiés une meilleure compréhension des rituels, puisque chaque danse a une signification précise et apporte son propre message. Pour l'édition 2017, nos Head Dancers sont Brittney Shki Giizis, communauté Ojibwe de Dokis First Nation en Ontario et Jeffrey Papatie de la communauté algonquine de Lac-Simon.

DRUMMERS

Les battements du tambour, qui symbolisent les battements du coeur de la Mère Terre, résonneront en permanence tout au long de l'événement. Un groupe de « drummers » et des chanteurs sont spécialement invités afin de nous faire vibrer tout au long du week-end. Pour l'édition 2017, Charging Host de Six Nations de la nation Ojibwe de Peterborough agira comme Drum Host, avec le support de Black Bear Singer de la nation atikamekw de Manawan et d'au moins huit autres groupes de tambours.

NOURRITURE ET ARTISANAT

Pour le plaisir de tous, plusieurs kiosques d'artisanat seront aménagés sur place afin de permettre aux participants d'acheter une confection, faite à la main, par les meilleurs artisans du pays. Les gourmands ne seront pas en reste, puisque des kiosques de nourriture seront aussi ouverts sur le site. Vous aurez donc la chance de goûter au fameux indien tacos, pogo indien ou encore le moose hamburger.

De plus, un shapitawan sera dressé sur le site où sera organisé à l'intérieur un grand Magoshan où des mets traditionnels y seront servis outarde, castor, banick, etc. Ceux-ci seront cuits sur le feu à la manière de nos ancêtres. Une autre belle façon d’aller à la rencontre de la culture autochtone!

COMPÉTITION D'HOMMES/FEMMES FORTS(ES)

Une compétition d'hommes/femmes fort(es) aura lieu le dimanche matin de 9h à 11h à la Patinoire couverte alors que les participants doivent relever le défi de faire un aller-retour de la longueur de la patinoire avec un sac de 100 lbs sur le dos. Les inscriptions ont lieu le matin même sur place au coût de 20 $ et la bourse du total des inscriptions est divisée entre les deux gagnants (homme et femme.)

En nouveauté pour 2017

SOIRÉE « JAM SESSION »

Une nouvelle activité s’ajoute au Pow-Wow cette année, soit un « jam-session ». Pour l’occasion, une grande soirée musicale mettant en valeur des musiciens autochtones et allochtones des quatre coins du territoire.

UN LEG ARTISTIQUE POUR LE 5e ANNIVERSAIRE

Afin de promouvoir le Pow-Wow et pour souligner son 5e anniversaire, le comité a créé d’immenses lettres formant les mots Pow-Wow Abitibiwinni. Ces lettres seront installées au centre-ville d’Amos, sur le bord de la rivière Harricana, afin d’inviter la population à participer à l’événement. Une deuxième série de lettres sera également aménagée à l’entrée du site. De plus, trois fresques géantes seront réalisées et fixées derrière les estrades sur le site. Tous ces projets ont été rendus possibles en partie grâce au gouvernement du Canada.