Pikogan lance la construction de son hôtel

L'investissement de 6,1 M $ créera une dizaine d'emplois

14 décembre 2017

ÉCONOMIE. Sur la table à dessin depuis 2009, le projet d'hôtel à Pikogan s'apprête enfin à voir le jour. Le coup d'envoi des travaux de 6,1 M $ a été donné le 30 novembre, pour une ouverture au printemps.

 «C'est une annonce qui me rend fébrile et très fier, avec un sentiment d'accomplissement pour notre conseil, mais aussi les autres conseils qui ont travaillé au projet avant nous. On a traversé plusieurs embûches, mais on y a toujours cru. Il s'agit pour nous d'une première étape», a-t-il déclaré, se réjouissant de voir cette nouvelle source de revenus autonomes voir le jour à Pikogan.

Plus petit

L'hôtel comptera 36 chambres, ce qui est moins que la moitié du projet annoncé en septembre 2013, qui lui comportait 80 chambres. On a toutefois conservé la piscine intérieure et le centre de conditionnement physique. Au lieu de la bannière Quality Inn, il arbora celle de Rodeway Inn, qui fait également partie de la chaîne Choice Hotels Canada.

«On a choisi d'y aller plus petit, en se gardant la possibilité d'agrandir si jamais le besoin se faisait sentir dans le futur. On l'a aussi placé à côté de la station-service au lieu d'en face de la rue de l'Harricana comme il était prévu à l'origine parce que les infrastructures se rendent déjà toutes ici. Il sera accessible par la communauté», a expliqué le chef Kistabish.

Profiter à la communauté

Comme dans le projet original annoncé en 2013, l'hôtel de Pikogan comportera une piscine intérieure et un centre d'entraînement qui seront aussi accessibles aux membres de la communauté dans une optique d'acquisition de saines habitudes de vie, le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni 

 

«La piscine était un must pour nous. Il fallait se distinguer de l'offre déjà existante dans la MRC Abitibi, offrir une valeur ajoutée afin d'attirer la clientèle, principalement les familles. On est positionné sur la route 109 et il s'agit de l'un des derniers arrêts avant le Grand Nord. On espère que les Cris, les gens de la Jamésie, les travailleurs, les chasseurs et les pêcheurs s'arrêteront davantage à Pikogan et à Amos avec notre hôtel», a affirmé David Kistabish.

Emplois et revenus autonomes

Le contrat pour la réalisation du projet été confié à l'entrepreneur général autochtone Mamu Construction, qui embauchera surtout des membres de la communauté parmi la vingtaine d'employés nécessaires aux travaux. Les modules de l'édifice sont déjà en construction en usine.

Pour l'opération de l'hôtel, la communauté a fait appel à Gestion Dacom pour les cinq premières années. L'entreprise verra notamment à former le personnel. On parle de la création d'une dizaine d'emplois.

Plusieurs partenaires

Le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni injecte 600 000 $ dans le projet de 6,1 M $. Le Secrétariat aux affaires autochtones du Québec investit 2,1 M $ provenant de deux volets du Fonds d'initiative autochtone, Affaires autochtones et du Nord Canada contribue 1 M $, la Société de crédit commercial autochtone s'implique pour 500 000 $ alors qu'un partenaire privé dont l'identité n'a pas été dévoilée s'associe au projet pour 1,9 M $.

Bonne nouvelle pour Amos et la MRC Abitibi

À la Ville d'Amos et à la MRC Abitibi on se réjouit de voir les travaux débuter pour la construction d'un hôtel à Pikogan. Ce projet viendra augmenter l'offre d'hébergement sur le territoire pour les événements majeurs. «Toute la population va en bénéficier. C'est intéressant de voir le Conseil et la communauté de Pikogan se prendre en main et c'est tout à leur honneur de pouvoir se lancer dans un tel projet. Il reste maintenant à le matérialiser et à le transformer en succès», a confié Sébastien D'Astous, maire d'Amos et préfet de la MRC Abitibi, qualifiant d'exemplaires les relations entre la Ville, la MRC et Pikogan.

 

Cliquez ici pour lire l'article intégral de Martin Guindon / L'Écho-Le Citoyen (30 novembre 2017)

©2018 Conseil de la Première Nation Abitibiwinni • Contactez-nous • Catégories • Plan du site • Propulsé par GNAK.CA
Retour
Partager