16Mar

FRESQUE « IDENTITÉ ET CULTURE AUTOCHTONE » ET DU RECUEIL ET CD DE COMPTINES EN LANGUE ANICINAPE

16 mars 2017

Grâce à la participation financière du Fonds culturel de la MRC d’Abitibi, la communauté de Pikogan possède désormais une fresque mettant en valeur les symboles patrimoniaux anicinapek à la salle communautaire Minawasi. Cette œuvre d’art fut réalisée par l’artiste local Harry Wylde et les enfants de 5e-6e année de l’école Migwan. Cette dernière à quant à elle dévoilé son recueil et CD de comptines en langue anicinape, outil pédagogique qui sera utilisé pour favoriser l’apprentissage et la sauvegarde de la langue en offrant des situations d’apprentissage enrichissantes et significatives pour les élèves.

Le Conseil de la Première Nation est heureux de dévoiler une œuvre d’art géante qui s’étend sur 3 murs dans la salle communautaire Minawasi. La nature et la forêt étant au cœur du mode de vie traditionnel des Anicinapek, il n’est pas surprenant d’y retrouver plusieurs éléments de la nature et de ses éléments tels qu’un lever de soleil, la rivière Harricana, la forêt et les étoiles. Les outardes, symbole de persévérance et l’orignal qui incarne la force et l’endurance ont également des places de choix sur la fresque.

Sur le mur central, on retrouve un tipi, dont la traduction en algonquin est Pikogan, une Kokom (grand-mère) et sa petite fille ensemble symbolisant la transmission des savoirs aux petits enfants. Le cercle de la vie et ses quatre couleurs fait office de soleil et finalement les ancêtres ont aussi leur place, eux qui symbolisent les racines de la culture, des traditions, du savoir-faire et du savoir-être.

« C’est un projet dont nous sommes très fiers! La salle communautaire est un endroit très fréquenté par la communauté, c’est donc un lieu idéal pour mettre en valeur les symboles patrimoniaux qui font partie des traditions et de la culture Anicinape. Ce fut également une belle occasion d’impliquer les jeunes dans un projet favorisant leur sentiment de fierté et d’appartenance, en collaboration avec notre artiste local Harry Wylde, qui était bien heureux de pouvoir transmettre sa passion aux enfants! » termine le Chef du Conseil de la Première Nation Abitibiwinni, David Kistabish.

Nigamou : Chante!

L’École Migwan a profité de l’occasion pour dévoiler un tout nouvel outil pédagogique qui favorisera l’apprentissage et la sauvegarde de la langue Anicinape. En effet, un recueil de comptines et un CD avec des bandes sonores ont été dévoilés aux personnes présentes. Le projet « Nigamou », dont la traduction signifie « Chante! », sera utilisé par les enseignantes en langue Anicinape qui incitent les élèves à développer leurs compétences et leurs connaissances.

Lors des cours de langue, les élèves auront à leur disposition du nouveau matériel pédagogique sonore et visuel pour faciliter l’acquisition de vocabulaire et vivre des situations d’apprentissage plus enrichissantes et significatives. Les enseignantes pourront dont réaliser des situations d’apprentissage et transférer ces connaissances dans d’autres domaines.

Images (4)