13Avr

Pikogan forme des adultes avec le hockey junior

13 avril 2016

Depuis deux ans, le Centre de santé de Pikogan parraine une équipe de hockey junior de la communauté dans le but avoué de préparer les jeunes garçons de 18 à 21 ans à la vie d'adulte.

«C'est un groupe, les gars de 18 à 21 ans, qu'on ne voit pas beaucoup aux activités de promotion ni aux ateliers de prévention du Centre de santé. Or, le hockey chez les Autochtones, c'est très populaire. À Pikogan, plusieurs jeunes pratiquent ce sport et ils sont nombreux à le faire encore à cet âge. On a donc mis cette équipe sur pied pour les rejoindre», précise Malik Kistabish.

Encadrement

En plus de soutenir l'équipe financièrement, le Centre de santé en profite pour prôner auprès des jeunes de saines habitudes de vie et l'activité physique, tout en leur offrant des ateliers de préparation à la vie d'adulte en collaboration avec ses professionnels de la santé.

«Ça peut se faire à l'intérieur des pratiques ou dans des situations de match. Je profite de mes interventions auprès des joueurs pour faire certains enseignements. Ce n'est rien de forcé. J'ai intégré ça à mon coaching. L'idée, c'est de les aider à devenir des adultes responsables», fait valoir Danny Poitras.

Publicité - Lire la suite de l'article ci-dessous
 

Études et emploi

Une formule qui semble fonctionner, puisque 8 des 12 joueurs autochtones sont en emploi cette année. «Sur deux ans, il y en a eu plusieurs qui sont retournés à l'école ou sur le marché du travail. Ç'a de bons effets, de bonnes retombées sur les jeunes», estime Malik Kistabish.

Cliquez ici pour lire l'article intégral de Martin Guindon - L'Écho / Le Citoyen (9 avril 2016)